LYON | MARCY L'ÉTOILE | SAINT-ETIENNE
04 82 53 72 00
contact@carre-rg.fr

Créez votre entreprise en Suisse ? On vous dit tout.

La réputation de la Suisse en matière d’accueil d’entrepreneurs étrangers n’est plus à faire. Les Helvètes aiment les projets innovants, les entreprises qui osent et… La simplicité administrative ! Il ne faut ainsi que quelques jours, et aussi peu de démarches, pour ouvrir sa SA ou sa SARL en Suisse. L’idéal pour investir son énergie sur ce qui est capital : les affaires. On passe en revue l’essentiel à savoir pour réussir sa création d’entreprise en Suisse.

Comment créer son entreprise en Suisse ?

La création d’entreprise en Suisse n’est pas conditionnée à des critères stricts s’agissant de la nationalité. N’importe quel ressortissant de l’Union Européenne peut ainsi devenir entrepreneur dans la Confédération helvétique à partir du moment où lui-même, ou l’un de ses associés, dispose d’un droit de séjour et de travail dans ce pays. Pour ce faire, l’obtention d’un permis B ou C, dits respectivement « de travail » et « d’établissement » est suffisante.

Afin de bien réussir leur implantation en Suisse, la plupart des entrepreneurs fait appel à une fiduciaire. Une fiduciaire est une société qui va domicilier une autre société par le biais d’un mandat d’administrateur en Suisse, permettant ainsi de répondre à la condition de résidence. A cela, le mandat d’administrateur ajoute d’autres services et compétences comme la comptabilité, l’établissement des fiches de salaire, les déclarations fiscales ainsi que certaines tâches administratives. Ainsi la fiduciaire va prendre en charge le rôle d’administrateur de l’entreprise, après vous avoir aidé à en définir la forme juridique.

Les démarches de la création d’entreprise en Suisse

Principalement, deux options sont à votre main s’agissant de la forme juridique de votre société. Vous devrez opter soit pour une Société Anonyme (SA) soit pour une Société à Responsabilité Limitée (Sarl). De par son mandat, votre administrateur fiduciaire en Suisse est qualifié, après étude approfondie de votre business plan, pour vous conseiller sur la meilleure option en l’occurrence pour vous.

Il réalisera en votre nom les démarches de création et d’enregistrement de votre société auprès de l’administration helvète. Ces démarches sont aujourd’hui dématérialisées en grande partie et les délais de traitement permettent une création en 2 à 3 semaines en règle générale.

Selon le secteur professionnel dans lequel votre entreprise s’inscrit, il convient d’être particulièrement attentif au choix de l’emplacement de votre siège social. Le territoire suisse se distingue par son maillage en termes de parcs technologiques spécialisés. Il faudra bien sûr préférer celui qui correspond le mieux à votre domaine d’activité et vous offrira ainsi un environnement porteur.

Attention enfin au taux d’imposition du Canton dans lequel vous vous installez. Là encore, dans cette matière fiscale, le conseil de votre administrateur par mandat sera précieux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

0 Partages
Tweetez
Partagez
Partagez