LYON | MARCY L'ÉTOILE | SAINT-ETIENNE
04 82 53 72 00
contact@carre-rg.fr

Air technologies : Comment créer son entreprise en volant un fichier client

Tout d’abord, cet article n’a bien sûr pas vocation à vous apprendre à voler et exploiter un fichier client concurrent, mais plutôt à vous apprendre à vous en prémunir et comment protéger le patrimoine client de votre entreprise.

Il est fréquent, dans le monde de l’entreprise, d’entendre mentionner la « clause de non-concurrence ». Cette clause a pour but d’empêcher le salarié qui quitte l’entreprise d’occuper certains rôles dans les entreprises concurrentes, après son départ. Cette clause est strictement encadrée, mais concrètement, comment ça se passe quand son commercial part avec le fichier client ?

Notre cas d’étude, Air Technologies se fonde en contactant les clients de Sintra

Dans notre cas d’étude, les deux fondateurs d’Air Technologies sont des anciens employés de la société Sintra. Ils occupent des postes de directeur commercial et de technicien, et ont donc accès au fichier client. Ils quittent leurs postes et décident de fonder Air Technologies, en concurrence directe avec leur ancien employeur.

Tout d’abord, voyons quelles sont les bonnes pratiques à adopter lors du départ d’un commercial.

Il est fréquent qu’un commercial quitte une entreprise pour se faire embaucher chez une entreprise concurrente. Cependant, le commercial est une des figures de proue de votre entreprise, il a donc :

  • Un accès à votre fichier client
  • Un contact privilégié avec vos clients

Il est donc (relativement) facile pour lui de démarcher vos clients et de les faire basculer vers sa nouvelle entreprise.

Que faire pour se prémunir contre ces cas ? Il est tout d’abord nécessaire d’envisager ce cas dans la clause de non-concurrence du contrat. Cependant, maintenant que vous avez votre clause de non-concurrence, il faut mettre en place les moyens internes pour vérifier son respect. Revenons à notre cas Air Technologies.

Afin de vérifier si vos clients sont démarchés par vos anciens commerciaux, il est nécessaire de contacter vos clients qui font cesser leur contrat. D’une manière cordiale, il est ainsi possible d’obtenir les informations suivantes :

  • La raison de leur départ
  • S’ils ont été satisfaits de votre collaboration
  • S’ils ont un nouveau prestataire

Si plusieurs de vos clients actuels partent vers un concurrent qui a embauché un de vos commerciaux (ici, Air Technologies), cela vous permet d’identifier le risque, voire le problème, plus rapidement et de commencer une enquête avant que les dégâts ne soient trop importants.

Cependant, dans certains cas, il faut aller encore plus loin.

Comment Air Technologies accédait au fichier client ?

Dans l’arrêt qui condamne au pénal Air Technologies, il est mentionné l’atteinte au secret des correspondances, ainsi que « l’accès non autorisé à un système de traitement des données ». Lorsqu’il était commercial, le cofondateur d’Air Technologies devait avoir le droit d’accéder au fichier client. Pour qu’une telle condamnation ait lieu, il faut qu’il ait accédé au fichier client après son départ de l’entreprise. C’est-à-dire un accès aux nouveaux prospects et clients après son départ.

Ici, il s’agit donc d’un cas plus difficile à détecter. En effet, si l’on peut soupçonner notre ancien salarié de contacter les clients qu’il connaissait, il est difficile de concevoir que notre ancien commercial ait connaissance de nos nouveaux clients. Aussi, si l’on se retrouve face à lui sur certains nouveaux dossiers, nous serions tentés d’attribuer cette rencontre au hasard. Cependant, ici encore, il faut surveiller quels contrats sont perdus et vérifier quel est le concurrent qui a été privilégié par le prospect.  Cela permet à la fois de surveiller l’évolution du marché et d’éveiller des soupçons, parfois légitimes.

Si Sintra s’était rendu compte plus tôt qu’Air Technologies contactait ses prospects, quelles actions auraient pu être menées ?

Lorsqu’un tel soupçon émerge, il est nécessaire d’obtenir les moyens techniques de le confirmer. Nous recommandons donc de faire appel à un spécialiste des systèmes de gestion des données afin de s’assurer de la sécurité de tous les accès qui existent aux différents systèmes qui contribuent au fichier client.

Le cas échéant, cela permettra de rassembler les preuves, de couper les accès et de mettre en œuvre les actions légales nécessaires à la cessation et la réparation du trouble avant qu’il ne devienne trop important.

Comment faire pour limiter les dégâts en fonction de non-respect de la clause de non-concurrence ?

En résumé, il faut surveiller l’activité de ses entreprises concurrentes, particulièrement si elles ont recruté l’un de vos anciens salariés. Si vous avez un jour un soupçon, celui-ci ne sera pas forcément lié à une exploitation de votre fichier client, ou à un dénigrement de votre travail par votre ancien commercial. Il est cependant important de prendre les mesures pour pouvoir agir au plus vite si la nécessité se présente.

Maintenant que vous avez lu cet article, nous espérons que vous serez mieux munis pour créer une clause de non-concurrence adaptée et la faire respecter.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

0 Partages
Tweetez
Partagez
Partagez