LYON | MARCY L'ÉTOILE
04 82 53 72 00
contact@carre-rg.fr

Tout savoir sur la prévoyance des auto-entrepreneurs

Si l’auto-entrepreneuriat est votre activité principale (ou exclusive), vous êtes donc rattaché à la Sécurité sociale des Indépendants (SSI), qui a remplacé le RSI (Régime Social des Indépendants) depuis peu. Mais que se passe-t-il si vous veniez à ne plus pouvoir travailler pendant une période assez longue ? La SSI vous indemnisera, mais est-ce que cela sera suffisant ? Il existe, cependant, un moyen de compléter ces indemnités, voire même de vous protéger davantage. Astrid du courtier en assurances Bonne Assurance fait le point sur la prévoyance des auto-entrepreneurs.

A quoi sert une prévoyance auto-entrepreneurs?

En tant qu’auto-entrepreneur, vous disposez d’une prévoyance de base grâce à la SSI, mais ses garanties sont plutôt faibles. Il est cependant possible de la renforcer et de personnaliser les garanties qu’elle vous apporte grâce à une assurance prévoyance professionnelle, qui est souvent méconnue par les auto-entrepreneurs.

L’assurance prévoyance professionnelle a pour but de vous protéger si vous êtes dans l’incapacité de travail, mais aussi de protéger votre famille si vous veniez à mourir. De ce fait, souscrire une assurance prévoyance, en tant qu’auto-entrepreneur, c’est anticiper des situations potentiellement difficiles et vous protéger tout en protégeant votre famille et votre entreprise (en savoir plus sur la prévoyance sur : https://bonne-assurance.com).

Risques couverts par la prévoyance des auto-entrepreneurs

La prévoyance professionnelle intervient en cas d’incapacité de travail, que cela soit pour cause de maladie ou d’accident, mais aussi en cas de décès. Dans le cas d’une incapacité de travail, vous pourrez percevoir des indemnités, dont le montant aura été fixé dans le contrat de votre assurance lors de votre souscription, qui seront cumulables avec celles que la SSI pourrait vous faire bénéficier. Il est également possible, en fonction de votre contrat, de recevoir un revenu mensuel, dont le montant sera également défini lors de l’établissement de votre contrat, si votre incapacité de travail devait durer plusieurs mois.

En cas de décès, vos proches pourront toucher un capital (dont le montant sera, là encore, précisé dans votre contrat) qui leur offrira un minimum de confort suite à cette épreuve, mais qui pourra aussi les aider à régler les derniers frais liés à votre activité.

Il est également possible d’opter pour d’autres garanties, en complément des garanties de base comme par exemple des garanties assistance grâce auxquelles vous pouvez bénéficier d’une aide ménagère, d’un service de livraison de vos médicaments à domicile, etc.

Plus encore, les garanties, leurs conditions d’application ainsi que le montant des indemnités, rentes ou capital peuvent varier en fonction des compagnies d’assurances, mais aussi en fonction du niveau de protection que vous souhaitez ou du montant des cotisations que vous pouvez payer. Par exemple, vous pouvez décider de bénéficier d’indemnités journalières qui correspondraient à vos revenus moyens, mais vous pouvez aussi diminuer le montant de ces indemnités afin de réduire le coup de votre cotisation.

Le prix de la prévoyance des auto-entrepreneurs

Le prix d’une assurance prévoyance pour les auto-entrepreneurs dépend de plusieurs critères tels que votre activité et de votre profil. Et comme dit dans le paragraphe précédent, il dépend aussi des garanties que vous choisissez ainsi que de la compagnie auprès de laquelle vous souscrivez ce contrat.

De ce fait, il vaut mieux demander des devis auprès de plusieurs assureurs afin de comparer les offres, ou encore passer par un courtier en assurance qui vous aidera à trouver la solution la plus adaptée, à la fois à vos besoins et à votre situation.

Tout savoir sur la prévoyance des auto-entrepreneurs : comment y souscrire ?

Afin de souscrire une assurance prévoyance, vous pouvez contacter un commercial chez la compagnie d’assurances qui vous intéresse ou alors un courtier en assurance qui vous accompagnera dans vos démarches. La personne que vous aurez (en face-à-face ou au téléphone) vous posera des questions spécifiques à la prévoyance professionnelle (à propos de votre âge, de la date de création de votre entreprise, de son chiffre d’affaires…) mais aussi à la prévoyance en général (à propos de votre situation familiale, de votre état de santé, etc.).

Ce questionnaire sert de base afin de bien définir vos besoins, mais aussi afin d’évaluer votre « niveau de risque ». En fonction de cette évaluation, certains assureurs pourront refuser de vous prendre en charge ou décider d’appliquer une surprime à vos cotisations s’ils estiment que les risques de maladies ou d’accidents sont plus élevés que la moyenne.

Tout savoir sur la prévoyance des auto-entrepreneurs : conclusion

Bien qu’optionnelle, l’assurance prévoyance professionnelle peut être une protection très efficace pour les auto-entrepreneurs puisqu’elle vous protège vous, mais aussi vos proches et votre entreprise en cas d’incapacité de travail voire même de décès. Dans un même temps, elle permet de compléter les indemnités que la Sécurité sociale des Indépendants peut vous fournir et qui ne correspondraient peut-être pas à votre niveau de vie, ou ne seraient qu’un faible pourcentage de vos revenus moyens. Il est donc utile de réfléchir à cette protection afin de pouvoir développer sereinement votre activité.

Sources

Régime micro entreprise
Le statut d’autoentrepreneur
Autoentrepreneur et Urssaf

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

0 Partages
Tweetez
Partagez
Partagez